Ce projet a été proposé par SOS Sahel France en 2004. Il s'agit d'un projet global visant à développer des activités alternatives à la coupe du bois dans la zone de Sanankoroba, située dans le cercle de Kati et dans la région de Koulikoro, au Mali. Cette zone est constituée de 60 villages répartis sur les trois communes de Sanankoroba, Dialakoroba et Bougoula et est située à une quarantaine de kilomètres de Bamako.

Le rôle d'ISF consisterait en le développement de la filière karité.

Le karité est un arbre qui ne pousse que dans le Sahel, une zone semi désertique d'Afrique de l'Ouest. Il produit une amande, la noix de karité, avec laquelle les Africaines font du beurre. Ce beurre est utilisé depuis des générations par les Africaines comme pommade, produit de beauté, et matière grasse alimentaire. Aujourd'hui, il intéresse les occidentaux pour ses vertus pharmaceutiques et cosmétiques notamment.

Actuellement, les femmes de Sanankoroba transforment leur noix en un beurre de qualité médiocre qu'elles vendent sur les marchés, à de petits négociants. En améliorant la qualité de leur beurre, et en formant une coopérative de vente, il semble donc possible pour ces femmes de tirer un meilleur profit de leur travail. Si des améliorations sont apportées dans ce sens, elles profiteront aux 1 800 femmes de ces communes qui traitent actuellement le karité et indirectement à leurs familles ; ce qui représente environ 10 000 personnes.